Bilan 2013 – S’il ne fallait en retenir qu’un seul

Partenariats avec des artistes, créations de contenu musical, musiques de publicités, association avec des sites de streaming…. en 2013, de nombreuses marques ont intégré la musique à leur communication. Et s’il ne fallait ne retenir qu’un seul exemple ?

  • Synchronisation :  John Lewis x Lily Allen 

La campagne John Lewis « The bear and the hare » est celle qui a été la plus recherchée sur Shazam en 2013 : plus de 115 500 tags.

La chaîne anglaise de grands magasins a tout bon en cette fin d’année, avec un soin apporté autant à la réalisation de cette vidéo pleine de poésie, qu’au choix musical.

  • Endorsement : Louis Vuitton x David Bowie

BETC x Romain Gavras x David Bowie = le tiercé gagnant pour la marque Louis Vuitton !

Surfant sur le coup de com’ provoqué par la sortie inattendue du nouvel album de Bowie (en janvier 2013),  la marque a choisi la star comme égérie du nouveau volet de sa campagne « Invitation au voyage ».  Ce dernier interprète « I’d rather be high » – extrait dudit album The Next Day – au clavecin,  dans une vidéo mettant en scène des personnages masqués évoluant dans un bal vénitien. La marque, amorçant ici sa nouvelle stratégie de montée en gamme, n’a pas lésiné sur les moyens puisque la campagne a été diffusée au cinéma et en print dans 9 pays simultanément (et on ne parle pas du cachet de l’artiste). Et les résultats sont à la hauteur :  le spot publicitaire a été visionné plus de 13 millions de fois sur Youtube et généré une croissance de 17% des produits exposés 10 jours après son lancement.

  • Brand Content :  Levi’s et sa campagne Make Our Mark

Entre objets connectés, création artistique, interaction avec le public via les medias sociaux… la marque a élaboré une campagne digitale au dispositif – complexe certes – mais surtout novateur et ingénieux.

Pour cette campagne, la marque de jeans a réuni une sélection d’artistes dans un train traversant les Etats-Unis, afin de créer ensemble une œuvre unique. Jusque là rien de très original. Mais Levis ne s’est pas arrêté là. A la disposition des artistes, différents objets vintage ont été transformé en « devices » connectés : un appareil photo Graflex Speed Graphic de 1939 et une caméra Bolex 8 connectés à Instagram, une guitare Gibson connectée à Soundcloud ainsi qu’une machine à écrire Underwoord de 1901 connectée à Twitter. Illustrant le pont entre le passé et le présent  – les pionners et la nouvelle génération, thème cher à la marque – ces anciens objets revisités permettaient aux artistes du train de partager instantanément leurs créations.

vintage3

Les internautes pouvaient ainsi collaborer et réagir à ses créations, sur les réseaux sociaux cités précédemment, à l’aide d’une série de hashtags : #MakeOurMark #Who, etc.

La plateforme makeourmark.levi.com (déclinée dans 5 pays) accompagne et prolonge cette campagne. Elle mêle contributions  des internautes aux créations d’artistes  comme Pharrell Williams ou encore Gostpoet.

La marque réalise là un beau projet participatif et créatif (voir même avant-gardiste), illustrant parfaitement les valeurs de la marque et surfant sur une tendance actuelle : l’essor des objets connectés.

  2af624bVanessa Lengrand
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s